Petit souvenir…

Histoire de pallier à la morosité de l’hiver qui arrive voici un peu en retard le compte rendu du week end famille qui s’est déroulé à la pentecôte 2019…

 

Départ à 8h du parking du gymnase ! Quinze vaillants grimpeurs se répartissent le matériel dans leur voiture. Clémence, passerande depuis peu, ainsi que Loris et Aurélie, grenoblois plus frais encore, nous rejoindront sur place. 

À la base, le plan était de grimper en couenne et de faire des grandes voies faciles sur le rocher de la Duchère à côté du camping le samedi ainsi que le dimanche et le lundi de réaliser des expéditions plus lointaines. Mais l’organisation sera particulièrement changeante dû au facteur météo de ce week-end (orage prévu le dimanche et le lundi). Sur le trajet nous nous rendons compte que nombre de sites dans le secteur sont fortement enneigés et nous n’avons pas le matériel adéquat... (Crampons, piolets). De plus, difficile d’avoir des infos fiables, Office de haute montagne, Office de tourisme et refuge se renvoyant la balle… 

Nous nous retrouvons tous au Mountain Store de Passy (Clémence exceptée car elle passera la matinée aux Aiguilles Rouges) puis après quelques palabres, nous prenons la décision de scinder le groupe en trois. Le premier groupe en via ferrata à Passy, les deux autres en grande voie mais sur deux sites différents : la grande voie “Gribouille au Tré-la-Tête pour l’un et Le Nain Jaune Attend” et “Les nouilles cuisent au jus de canne” à la Duchère pour l’autre. 

 

Groupe 2 : Gribouille. 

11h : Départ du parking de Tré-la-Tête (1100 m) aux Contamines-Montjoie, direction le refuge ! Nous marchons à un bon rythme car le temps presse (dans notre calcul 2h : pour aller au refuge, 2h d’escalade plus 2 heures de rappel, plus le retour). 

12h30 nous arrivons (600 m/h pas si mal !!). Le temps de faire le tour, de manger des graines et de relire les infos, nous repartons. La vue est magnifique !! La sente se dérobant petit à petit à notre vue, nous continuons à l’instinct en essayant de reconstituer la seule photo de la voie que nous avons… Il y aurait un point orange au départ ! 

Après un peu de recherches sur le terrain (et le net), Loris trouve la voie ! Le milieu de la première longueur car le départ est enfoui sous plusieurs mètres de neige ! Une rapide collation puis nous attaquons, Xavier et Loris en tête, Tristan et moi en seconds. Le profil de grimpe : de la dalle, une bonne adhérence du rocher mais aussi de bonnes poches de terre et de la végétation ! 

Les quatre longueurs s’enchaînent bien (5c/6a). Tristan reprendra la tête en cours de route, moi non ! Puis il faut tomber un petit rappel et traverser une vire pour repartir sur la voie. Malheureusement, le verdict est sans appel. Même en arrêtant là, en enchaînant les deux rappels et sans mollir sur le chemin du retour, les 19h15 imposés par le camping vont être chauds à tenir !! 

Nous redescendons donc et le relais où nous atterrissons pour le premier rappel est là uniquement pour ça (C‘est là qu’on voit que ça a était équipé par des guides). Le second rappel se terminera les pieds dans la neige puis une descente effrénée sur le sentier nous conduira jusqu’au camping avec seulement une demi-heure de retard ! Il s’en suivra un repas festif puis une seconde partie de jeu dans le parc du camping. 

 

Groupe la Duchère 

Qu’ils sont longs à décharger leur matos ces jeunes désorganisés du groupe Gribouille ! T’as un casque ? Oui mais de chantier… Ah, enfin ils partent vaillamment. Légers de la tête mais plein d’énergie.  

Départ pour le parking de la Duchère. On s’équipe et on trouve facilement les voies. La Duchère quoi ! 

 Florent😍 emmène Taina et Andrea dans les nouilles cuisent au jus de canne. Quelques longueurs pour réfléchir à la contre-pétrie… 

Sylvie et Véro ont potassé le topo. Ces 2 triplettes de Belleville comme les a surnommées le beau Florent😍 piaffent d’impatience. Car le nain jaune attend. Que du bonheur de faire une petite grande voie ensemble. Aurélie et Aurélien les suivent, les croisent ?? On a vu des 5C plus difficiles et engagées. Et puis le voilà, il est là, il nous attend. Sylvie l’embrasse et lui susurre des trucs cochons à l’oreille. Pas sortable la quinqua même en pleine nature. Descente à pied pour tout le monde. Délicieux pique-nique. La triplette débridée sait cuisiner. On se régale avec sa tarte salée. 

Cerises sur le plateau et cerise sur le gâteau pour les 2 triplettes : Le beau Florent😍 les emmène faire 3 longueurs avec un gros 6a. Merci à toi. 😍Le reste du groupe couenne tranquillou avec le groupe via ferrata du matin.  

 

   Groupe via ferrata !!! 

Devant l’inertie sur parking du Mountain store, nous sommes partis très tôt avec Annick, Céline, Karl, Ines et Mathilde pour réaliser la via ferrata de Passy. Après une petite marche d’approche qui nous a bien mis en jambe nous avons pu enchainer la via sans problème. Ines et Karl découvraient ainsi cette activité avec plaisir, sur ce beau parcours sans difficulté majeure mais avec une superbe vue sur le Mont Blanc. Après notre parcours accompagné tout du long par un joli papillon, nous avons pu pique-niquer avec la vue sur le Mont Blanc avant de rejoindre les autres à la falaise de la Duchère en milieu d’après-midi. En arrivant au pied de la falaise, nous avions perdu Ines et Karl qui s’étaient arrêtés en chemin au bord du lac (et que l’on n’a pas revu avant le repas du soir…) ce qui ne nous a pas empêché de grimper un peu les voies dans le 5 et le 6 A avant d’aller manger la croziflette au camping le soir. 

 

Jour 2, jour 2, jour de pluie…. 

Dès la balade du matin avec Céline, nous avons donc pris l’averse de pluie, la première d’une longue série qui a duré toute la matinée voir plus si affinités ! Donc finalement après un brainstorming intensif autour d’un apéro plusieurs groupes se sont formés. Un groupe “thermes” composé d’Annick, Vero, Sylvie, Céline, Taina, Aurélie et moi-même. 3 heures à barboter dans l’eau des thermes de St Gervais sous les quelques rayons de soleil de l’aprèsmidi : plutôt une bonne manière d’occuper une journée de pluie. Véro aura regretté l’absence de Florent parti randonner avec Aurélien et Andréa au refuge de Tré la tête mais nous aurons passé tout de même une bonne aprèsmidi ! 

Un autre groupe est allé goûter la bière et les cocktails à Passy, vu qu’ils n’avaient pas forcément aussi bien dormi, le calva ayant fait beaucoup d’effet la veille dans la nuit! 

Le soir après le repas, nous nous sommes retrouvés autour d’une table isolée dans une pièce éloignée des dormeurs (merci à la serveuse du gîte !!!). Au programme jeux et dégustations de liquides en tout genre… 

 

Jour 3 : un peu de grimpe et puis l’averse… 

Bon ben tout est dans le titre. Une petite matinée de grimpe pour la majorité des grimpeurs, une tentative de grande voie pour Xavier et Loris à la Duchère, tout cela interrompu par l’averse orageuse qui nous aura au moins forcé à courir avant d’aller se réfugier tous trempés sous l’abri du camping pour piqueniquer… on notera tout de même la réussite de la voie en 7A de Clémence, arrosée de pluie pour les mouvements finaux !!! Mais nous n’allions pas finir sans un petit passage au bar histoire de pourvoir dire au revoir aux grenoblois et à la passerande d’une manière acceptable donc le rendezvous était donné à Passy pour cette dernière étape essentielle avant de nous en retourner à Bourg en Bresse encore un peu refroidis par notre matinée mais finalement pas si déçus de notre weekend !